Panier 0

Un autre 10km sous le coup de la chaleur - la Bricéénne

Courses

Première course depuis le marathon de Sénart début mai. Après une periode de recup/entrainement freestyle en mai et depuis début juin le début de mon programme hybride vitesse/marathon (« Hanson ») qui m’amènera au marathon de Berlin je tente un petit 10.

 

La météo s’annonce chaud et une fois sur place c’est pire : 26° à 9h15. La Bricéénne est une petite course avec bcp de bénévoles, bien organisée, peu d’attente aux dossards, idem pour les WC qui sont propres. Le départ et l’arrivée se situent dans un petit espace vert agréable qui sert également aux courses des jeunes.

StBricedepart

Le départ du 10 est donné sur le gazon et les premiers 400m font penser au Cross de Chaville. Une boucle dans la ville est parcourue deux fois, l’appeler roulant serait abusé. C’est loin d’être plat et un peu pénible à mon goût (sur la route je veux du plat style Prom de Nice sauf si il s’agit de Boston). Une succession de faux plats montants et descendants et une descente et une montée. Brrr.

StBrice 5k point Ninaonly

La chaleur est insupportable, déjà avant le départ et je mets les freins dès le départ. Pas d’ombre sur le parcours. Je souffre tellement dans la longue ligne droite du 3/4è que je décide de jeter l’éponge au cinquième, pas envie de continuer dans ces conditions.

StBrice 5k point 2

Sauf que je continue à doubler quelques féminines dans la descente qui mène au parc (=mi-point de la course) et le speaker annonce que je suis 4è féminine au passage du 5è km où je passe tranquillou en 23’10. Je fais un coucou à Tiga et au bébé qui sont venus, bois un gobelet d’eau, en reverse un autre sur moi (c’est rare que je me ravitaille sur une course aussi courte) et repars pour un tour.

StBrice5kpoint

Sortie du parc la chaleur frappe avec violence et je regrette rapidement d’avoir continué. Mes jambes vont bien mais mon cardio s’emballe avec le soleil qui tape fort. Un coureur est à terre, les secouristes s’en occupent déjà. Je réussis à doubler quelques athlètes (H) à l’agonie qui ont dû partir trop vite. Impossible de trouver de l’ombre, seul un morceau de 400m sur le parcours est dans l’ombre (si on monte sur le trottoir). Les kilomètres ne sont plus indiqués depuis le 5è (même pas le 9è qui est portant règlementaire) et ça devient franchement pénible. L’arrivée se fait tant espérer…c’est marrant mais pour moi les courses de 10km semblent tjrs bien plus longues que mes marathons.StBricefianlkick

 

J’arrive en un morceau, me ravitaille vite et me précipite sous la douche froide ! L’attente pour les résultats est très longue, plus d’une heure !

La première féminine a mis 44’52’’, quatre minutes de plus qu’en 2012, moi je suis 2è V1, j’ai dû arriver vers les 48’ et des poussières. Sur le podium (en attendant la photo de groupe) j’apprends que la V1 derrière moi passe normalement en 46’ et la V2 qui était juste devant moi en < 45’.

 

Me voilà rassurée.  

 

 

StBricePoium

 

Prochaine étape : Semi ou 10km du Porge mi-aout (il va encore faire bien chaud en Gironde)



Article précédent Article suivant


  • Le Lutin d&#039;Ecouves le
    Bravo Nina, tu tiens toujours le coup et toujours des podiums. Bonnes vacances au Porge, fais un tour au bar Typolia à la plage si tu ne connais pas, le décor est intéressant. http://le.lutin.kikourou.net/billet.php?idbillet=87

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés